fbpx

Un déjeuner italien parfait pour Pâques - découvrez les recettes de notre menu

Vous pensez à ce que vous allez cuisiner pour votre repas de Pâques ? Ce printemps 2020 est un peu différent des autres, car nos rassemblements sociaux sont limités à la maison et seulement avec ceux qui vivent avec nous. C’est pourquoi nous avons calculé un nombre moyen de 4 personnes pour les recettes suivantes, mais vous pouvez doubler les quantités si vous vivez dans un grand foyer.

Notre menu s’inspire des recettes traditionnelles italiennes. Du Nord au Sud, les habitudes peuvent varier, c’est pourquoi nous avons essayé de vous créer un mélange délicieux et facile à réaliser. Si vous voulez découvrir des recettes plus typiques de l’Italie, vous pouvez les trouver ici.

Au cours de notre voyage culinaire, nous visiterons toute l’Italie, de Gênes, Bologne, Florence, Rome à la Sicile.

Alors, 3,2,1… allons-y !

Comme tout « vrai » déjeuner italien, ce menu commence par une entrée

 

Torta Pasqualina – « Le gâteau de Pâques » de Gênes

Ce plat curieux est originaire de Gênes, encastré dans le magnifique golf ligure entre la France et la Toscane, et le nom original en dialecte est « Gattafura ». Selon la tradition, ce gâteau savoureux était préparé pour la fête de Pâques, recouvert de trente-trois couches de pâte feuilletée, en hommage aux années du Christ.

Ne vous inquiétez pas, notre recette ne nécessite pas 33 couches, alors ouf, vous pourrez le faire !

Ingrédients

  • 500 g d’épinards en feuilles
  • 200 g d’artichauts
  • 300 g de fromage blanc
  • 1 œuf
  • 5 jaunes
  • 50 g de fromage râpé
  • 20 g de marjolaine fraîche
  • 300 g de pâte feuilletée
  • 50 g d’oignons
  • 40 ml d’huile d’olive extra vierge
  • sel fin
  • noix de muscade

 

Préparation

Coupez finement les artichauts et hachez les épinards avec un couteau. Hachez l’oignon et faites-le revenir dans une poêle avec l’huile. Répartissez l’oignon dans deux casseroles, ajoutez les épinards dans l’une, les artichauts dans l’autre, salez et laissez sécher. Dès qu’ils sont secs, laissez-les refroidir. Préparez la pâte avec la ricotta, 1 œuf entier, le sel, la noix de muscade, en mélangeant les légumes, la marjolaine fraîche et le fromage râpé. Étaler une partie de la feuille et tapisser un moule, répartir la pâte, former 5 trous et disposer les jaunes d’œufs restants. Recouvrir d’un disque de la feuille restante, badigeonner d’œuf et faire cuire au four à 180 degrés pendant 50 minutes. Laisser refroidir et servir à température ambiante.

 

Le premier plat appelé « primo »

Dans toutes les régions italiennes, ce qui vient typiquement après l’entrée est le fameux « primo », le premier plat à base de glucides. Nous aimerions vous présenter deux options, dont les plus populaires en Italie sont les pâtes ou le risotto.

Lasagnes bolognaises

Pour les lasagnes

  • 250 g de parmesan (râpé)
  • 20/22 feuilles de lasagnes aux œufs

Pour la sauce bolognaise

  • 700 g de bœuf hachée (on peut aussi ajouter du porc)
  • ½ oignon
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 branche de céleri
  • 2 carottes
  • 1 l de sauce tomate
  • 2 cuillères à soupe de lait (optionnel)
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 1 cas de sel

Pour la sauce béchamel

  • 100 g de farine type 00
  • 1 l de lait
  • 100 g de beurre
  • 1 cas de muscade (à râper)
  • 1 pincée de sel
  • 200 g de jambon cuit (en tranches)
  • 250 g de mozzarella (bien égouttée)
  • Autres ingrédients

Préparation

Préparer le ragù : nettoyer le céleri et les carottes à l’eau et les hacher finement avec un couteau en même temps que l’oignon. Ce hachis pour le sauté peut également être préparé à l’aide d’un mixeur. Versez l’huile d’olive extra vierge dans une casserole, faites chauffer, ajoutez le hachis et faites revenir pendant quelques minutes en remuant. Une fois que le sauté est sec, ajoutez la viande hachée et faites-la sauter pendant quelques minutes. Lorsque la viande est sèche, mélangez-la avec le vin blanc. Faites évaporer l’alcool et ajoutez ensuite la purée de tomates. Salez et faites cuire à feu moyen pendant environ 2 heures avec le couvercle légèrement relevé. Remuez de temps en temps et ajoutez un peu d’eau si nécessaire. Pour rendre la sauce plus délicate, on peut ajouter du lait à la fin de la cuisson.

Préparez la béchamel : Faites fondre le beurre coupé à feu doux dans une casserole, puis, en le retirant du feu, ajoutez la farine tamisée. Remuez vigoureusement à l’aide d’un fouet pour éliminer les grumeaux et replacez sur le feu jusqu’à ce que le mélange soit bien doré. Incorporez le lait en travaillant le mélange au fouet pour éviter les grumeaux. Assaisonnez avec du sel et de la noix de muscade et, en remuant constamment avec le fouet, faites cuire la béchamel jusqu’à ce qu’elle soit épaisse et consistante.

Préparez les lasagnes : Versez la béchamel au fond d’un plat rectangulaire de 30 × 20 cm environ. Poser les feuilles de lasagnes sur toute la surface et assaisonner avec la béchamel, quelques louches de ragù et du parmesan râpé. Recouvrir à nouveau de feuilles de lasagnes et procéder par couches jusqu’à épuisement des ingrédients. Terminer par une couche de lasagnes assaisonnées avec beaucoup de ragù et saupoudrer de parmesan. Faites cuire au four préchauffé à 180° C pendant environ 30 minutes, jusqu’à ce qu’une délicieuse croûte dorée se forme en surface.

Risotto alla Fiorentina (de Florence)

Ingrédients

  • 300 gr de riz carnaroli
  • 1 céleri (branche)
  • 1 petit oignon
  • 1 carotte
  • 200 gr de foies de poulet
  • 1 l de bouillon
  • 1 cuillère d’huile d’olive extra vierge
  • 200 ml de vin rouge
  • 40 gr de beurre
  • 1 cuillère de persil haché
  • 2 cuillères de parmesan râpé
  • sel et poivre selon le goût

Préparation

Faites chauffer une cuillère à soupe d’huile dans une poêle et ajoutez les légumes. Faites tout revenir à feu doux. Ajoutez les foies de poulet entiers et faites-les cuire pendant une dizaine de minutes. Ensuite, extrayez-les et hachez-les finement avec un couteau. Ajoutez-les à nouveau au sauté. Augmentez le feu, versez le riz et faites-le griller. Versez le vin rouge, laissez-le s’évaporer, ajoutez une cuillère à café de pâte de tomate et continuez la cuisson avec le bouillon chaud. Une fois la cuisson terminée, éteignez le feu, ajoutez le beurre et le parmesan. Ajoutez le persil, mélangez bien et servez immédiatement.

Devinez ce qui vient après le primo (= « premier »)… il va sans dire que c’est le « secondo ».

Le secondo n’est pas d’une importance secondaire, chaque vrai repas italien doit l’inclure.

 

Agnello alla Romana (Devinez d’où ? Oui, de Rome)

Ingrédients

  • 1 kg de pulpe d’agneau
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 100 ml de vin blanc
  • 4 pièces d’anchois
  • 1 brin de romarin
  • 5 cuillères à soupe de vinaigre de vin blanc
  • 1 gousse d’ail

Préparation

Lorsque vous voulez faire de l’agneau à la romaine, coupez la viande d’agneau en petits morceaux. Faites chauffer l’huile d’olive extra vierge dans une casserole avec la gousse d’ail légèrement écrasée. Ajoutez la viande dans la casserole et faites-la dorer uniformément. À ce stade, mélangez avec le vin blanc et laissez-le s’évaporer à feu vif. Pendant ce temps, piler les aiguilles de la branche de romarin dans le mortier avec les anchois et diluer le tout avec le vinaigre de vin blanc. Continuez à faire cuire l’agneau pendant environ 40 minutes en ajoutant ensuite de l’eau ou du bouillon pour ne pas le brûler. Vers la fin de la cuisson seulement, ajouter le mélange de romarin, de vinaigre et d’anchois dans la casserole et laisser rétrécir jusqu’à ce qu’il forme une sauce agréable avec la surface de cuisson de la viande. Servez l’agneau avec toute sa sauce et, si vous le souhaitez, accompagnez-le d’une salade de tomates fraîches.

Dessert & Espresso – La Colomba Pasquale (dans ce cas-ci de Sicile)

Atteignons le plus haut niveau d’exaltation avec un moment de douceur et un café pour la digestion. Vous pensez avoir besoin d’aide pour digérer ce repas ? 😉

Les colombes de Pâques siciliennes

La colombe de Pâques sicilienne (palummedda) est composée de gâteaux sucrés et forts qui, dans leur version la plus ancienne et la plus traditionnelle, ont précisément la forme d’une colombe, mais aussi de losanges, de paniers ou de cages dessinés, fabriqués avec de la farine 00, du sucre et de la cannelle, au centre desquels se trouve souvent un œuf bouilli.

Ingrédients

  • 500 g de farine
  • 125 g de sucre
  • 30 g de saindoux
  • 250 g d’eau
  • 2 œufs à la coque (à mettre à l’intérieur avec toute la peau)
  • 1 œuf (pour le polissage)
  • des sucres colorés (sprinkles)

Préparation

Mélangez la farine, le saindoux, le sucre et l’eau pour former une pâte molle. Si elle reste trop ferme, ajoutez un peu d’eau.

Répartissez la pâte et laissez reposer.

Pendant ce temps, faites bouillir deux œufs.

Prenez un des gâteaux et étalez la pâte. Découpez la forme que vous préférez (Cœur, panier, bref, devenez fou !), placez l’œuf dur avec la coquille au milieu de la forme et posez dessus une autre feuille de la même forme.

C’est maintenant l’heure des décorations ! Avec la pâte feuilletée, vous pouvez réaliser toutes les formes que vous voulez, à partir de feuilles, de raisins et, pourquoi pas, d’une colombe.

Une fois terminé, faites cuire à 180 degrés pendant environ 20 minutes.

Retirer du four, badigeonner d’œuf, ajouter les sucres colorés et remettre au four pendant 5 minutes supplémentaires.

Votre colombe de Pâques sicilienne est maintenant prête !

Enfin… c’est le moment tant attendu du café espresso. Prenez une gorgée d’espresso chaud et détendez-vous et souvenez-vous des délicieux moments de ce déjeuner de Pâques italien.

 

Vous vous sentez prêt à préparer ces délicieuses recettes traditionnelles ?

Après ce délicieux déjeuner de Pâques, nous sommes sûrs que vous voudrez visiter le paradis des créations culinaires, alors n’hésitez pas et inscrivez-vous dès maintenant à une visite guidée. Retrouvez toutes nos destinations ici !

Si vous n’êtes pas sûr de la date à laquelle vous pourrez voyager, nous vous recommandons une carte-cadeau : elle est valable 1 an sur l’ensemble de nos 25 villes européennes et sur tous les types de circuits, cours de cuisine inclus, si vous pensez en avoir encore besoin. 😉

SHARE
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
IRIS

IRIS

Iris est née en Autriche et s'est installée en Italie à l'âge de 18 ans. Elle a étudié la communication internationale à Gênes et, il y a quelques années, elle s'est installée en Espagne, où elle vit actuellement. Les plus grandes passions d'Iris sont les voyages, la découverte de nouvelles villes et la dégustation de nouveaux plats !

SHARE
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

À PROPOS DE NOUS

Nous avons créé des tours gastronomiques et des expériences culinaires étonnantes qui vous montreront comment et ce que les habitants aiment manger. Des plats typiques, servis dans différents restaurants, vous feront découvrir la culture gastronomique locale!

SUIVEZ-NOUS

DERNIERS POSTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *