fbpx

La Socca de Nice : tout ce que vous devez savoir

Connaissez-vous la Socca de Nice ? C’est l’un des plats typiques les plus célèbres de la charmante ville provençale. Son parfum se faufile dans les ruelles de la vieille ville, sort des boutiques historiques et vous met l’eau à la bouche.

On peut même sentir son parfum sur la Promenade des Anglais : simple, savoureuse et définitivement peu coûteuse, le Socca est parfaite pour un déjeuner rapide ou un goûter avec vue sur la mer.

Si vous avez l’intention de visiter la ville, l’une des meilleures choses à faire à Nice est de goûter à cette délicatesse et… souvenez-vous qu’elle se prononce Soccà, avec l’accent sur le « a » final !

Comment préparer la Socca

La Socca de Nice est l’un des plats les plus célèbres du Sud de la France. C’est un plat simple, une galette de pois chiches qui rappelle celle que l’on peut également déguster en Ligurie, toute proche. Comme cette dernière, elle est en fait très mince et présente un contraste très marqué entre l’extérieur croustillant et l’intérieur mou.

La socca est cuite dans un four à bois et servie avec des losanges. Elle peut être consommée à la maison, au restaurant, mais aussi en se promenant. La Socca, en fait, peut être considérée comme l’emblème de la nourriture de rue traditionnelle de Nice !

Si vous voulez essayer de cuisiner cette préparation à la maison, nous vous laissons la recette ci-dessous. Bien entendu, si vous ne disposez pas d’un four à bois, vous pouvez utiliser le four normal ou une simple poêle en fonte.

Ingrédients

  • 250 gr. de farine de pois chiches ;
  • ½ litre d’eau ;
  • 6 cuillères à soupe d’huile d’EVO ;
  • sel et poivre au goût.

Préparation

La préparation de la pâte est très simple.

Mélangez la farine de pois chiches avec de l’eau froide dans un bol et mélangez de façon à ne pas laisser de grumeaux. Ajoutez ensuite 4 cuillères à soupe d’huile, du sel et du poivre. Si vous souhaitez lui donner une touche supplémentaire, vous pouvez ajouter quelques herbes aromatiques (le romarin, par exemple, rehausse le goût et l’odeur des pois chiches).

Il est alors nécessaire de laisser le mélange reposer pendant au moins 30 minutes.

En attendant, si vous avez décidé de faire cuire la socca au four, chauffez-la à 220° – 230°. Graissez ensuite la poêle avec de l’huile d’olive et mettez-la au four pour la rendre également chaude. Au bout de quelques minutes, sortez-la et versez le mélange à l’intérieur. Faites cuire à nouveau et laissez cuire pendant 5 à 10 minutes. Vous vous rendrez compte que le produit sera prêt lorsque vous verrez les bords grillés et la croûte dorée et brillante.

Si, en revanche, vous décidez de préparer votre Socca avec une poêle en fonte, faites chauffer l’huile dans la poêle, versez le mélange et faites cuire pendant environ 5 à 10 minutes, ou jusqu’à ce que les bords soient brûlés. A ce stade, retournez-la et terminez la cuisson.

Lorsque la socca est prête, coupez-la en tranches et servez.

Histoire et curiosité de la Socca de Nice

Maintenant que nous vous avons expliqué comment préparer la Socca de Nice, nous voulons vous raconter brièvement son histoire et quelques curiosités.

En effet, les origines de ce plat se perdent dans la nuit des temps et certains la datent d’il y a 8 000 ans. La farine de pois chiches était souvent utilisée en Égypte, en Mésopotamie et au Moyen-Orient. Il semble, en effet, que ce soient les Sarrasins qui ont introduit en Sicile l’habitude de cuisiner de véritables « frites » de farine de pois chiches : aujourd’hui, nous les connaissons tous sous le nom de « panelles ».

Mais comment elle est arrivée à Nice reste un mystère. Il est probable que la tradition ait été transmise depuis la ville italienne de Gênes, en Ligurie. En effet, dès le XVe siècle, la production de bouillie génoise était déjà réglementée et les habitants qui la préparaient étaient appelés Sciamadda (du terme « fiammata » en dialecte génois).

Mais la Socca de Nice s’est véritablement imposée au XIXe siècle lorsque Thèresa, personnage presque légendaire de la ville, a commencé à produire de grandes quantités de farinata pour les vendre aux pêcheurs qui revenaient d’une longue nuit en bateau.

Elle était autrefois considérée comme un repas modeste, le déjeuner des pêcheurs et des travailleurs. Aujourd’hui, au contraire, la Socca est très appréciée en apéritif, en entrée ou en restauration rapide.

Comment et où déguster la Socca de Nice

La relation entre Nice et la Socca est encore très forte et dans la ville, on rencontre souvent des marchands qui la vendent dans les rues les plus fréquentées. Vous pouvez les trouver, par exemple, au Cours Saleya ou dans les ruelles de la vieille ville.

Si vous voulez goûter à cette délicatesse, mais aussi connaître les autres plats traditionnels de Nice, alors notre conseil est de participer à notre circuit gastronomique et vinicole à Nice.

Au cours de la visite, vous découvrirez les plus belles vues de la ville, vous vous promènerez dans les ruelles de la vieille ville et vous vous promènerez sur la Promenade des Anglais. Pendant ce temps, à chaque arrêt, vous dégusterez les meilleures spécialités de la belle ville provençale.

Au cours de notre visite gastronomique, vous aurez l’occasion de goûter aux plats les plus savoureux de Nice : de la Pissaladière, une savoureuse tarte à l’oignon, à la Tapenade, une sauce d’anchois, d’olives et de câpres tartinée sur du pain, en passant par la célèbre Socca parfumée !

Alors qu’attendez-vous, nous sommes prêts à vous faire découvrir Nice et ses richesses !

Pour réserver votre place sur le Tour gastronomique de Nice, envoyez-nous un mail à reservations@doeatbetter.com ou contactez-nous via WhatsApp au +39 329 17.90.647.

SHARE
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
SELENE

SELENE

Diplômée en littérature et communication et en culture des médias, elle aime à la fois écrire et raconter des histoires. Elle a fait son premier voyage alors qu'elle n'avait que deux mois et demi et n'a pas fait de pause depuis. Chacun de ses voyages est accompagné, bien sûr, de nouvelles dégustations de la cuisine locale ! Aujourd'hui, elle en parle sur son blog "Viaggi che Mangi" et, entre-temps, elle écrit également pour d'autres portails.

SHARE
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

À PROPOS DE NOUS

Nous avons créé des tours gastronomiques et des expériences culinaires étonnantes qui vous montreront comment et ce que les habitants aiment manger. Des plats typiques, servis dans différents restaurants, vous feront découvrir la culture gastronomique locale!

SUIVEZ-NOUS

DERNIERS POSTES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *